Auteurs Il y a 1 produit

Collections

  • Serge Caillet

    Après avoir été marqué dans son adolescence par l’œuvre de Jacques Bergier. Serge Caillet a été l’élève et le collaborateur de Robert Amadou.

    Auteur de nombreux ouvrages, depuis 1983, il a consacré l’essentiel de ses travaux aux rites occultistes ou illuministes de la franc-maçonnerie, notamment à la franc-maçonnerie égyptienne dont il a retracé l’histoire et publié des rituels, et plus récemment, à la franc-maçonnerie swedenborgienne.

    Il a étudié l’histoire, la doctrine et les rites de l’Ordre des chevaliers maçons élus coëns de l’Univers et du martinisme, de la Belle Époque jusqu’aujourd’hui.

    On lui doit aussi une étude des mouvements néo-templiers (notamment l’Ordre rénové du Temple) et des courants rosicruciens présents au sein de la Fédération universelle des ordres et sociétés initiatiques (FUDOSI).

    Il a également mis en lumière quelques grandes figures de l’ésotérisme comme Martinès de Pasqually (1710 ?–1774), Antoine-Joseph Pernety (1716-1796), Fernand Rozier (1839-1922), et Nizier Philippe (1849-1905).

    Depuis 2007, il tient sur Internet le bloc-notes d’un historien de l’occultisme, essentiellement consacré à l’actualité de l’histoire de l’occultisme.

  • Rémi Boyer

    Né en 1958, Rémi Boyer a commencé très tôt l’exploration du monde des avant-gardes, de l’initiation et des philosophies de l’éveil. Il travaille depuis à une nouvelle alliance entre philosophies de l’éveil et avant-gardes artistiques.

    Considérant la littérature comme une forme de métaphysique, il s’est inscrit activement dans le mouvement des revues dès les années 80. Il a aussi collaboré ou collabore à diverses revues en Europe.

    Il anime, depuis 1992, la revue L’Esprit des Choses, spécialisée dans la philosophie de Louis-Claude de Saint-Martin, le martinisme, la franc-maçonnerie et, depuis 1996, la chronique littéraire La Lettre du Crocodile.

    Membre du Movimento Internacional Lusófono et de la SALF (Société des Auteurs Lusophones de France), auteur Lusophile d’une vingtaine d’essais traduits en plusieurs langues, plus particulièrement en portugais, il est aussi auteur de nouvelles, poèmes, contes philosophiques et de textes destinés à l’animation de discussion philosophique avec les enfants.

  • Jean-Claude Sitbon

    Jean-Claude Sitbon est écrivain – conférencier, spécialiste reconnu du Rite Écossais Rectifié qu’il pratique depuis plus de vingt années.

    En 2009, il fonde et depuis anime le Cercle d’Études et de Recherches sur le Rite Écossais Rectifié (CERRER), situé à Marseille, dont les travaux visent à approfondir l’histoire des origines, de la structuration et de l’évolution de ce rite maçonnique ainsi que l’étude de sa symbolique.

    J.-C. Sitbon est l’auteur de L’aventure du Rite Écossais Rectifié qui est le titre générique de ses deux premiers ouvrages publiés fin 2012 et début 2013. Le Tome I, intitulé Approche historique suivie de l’étude de deux correspondances et d’un discours de Jean-Baptiste Willermoz, présente un panorama complet de l’histoire de ce rite et commente plusieurs manuscrits significatifs de la pensée et de la doctrine de Jean-Baptiste Willermoz, principal architecte du Rite Écossais Rectifié.

    Le Tome II De Tubalcaïn à Phaleg se focalise sur un évènement qui fit grand bruit au sein de la Maçonnerie de l’époque : la substitution emblématique, en 1785, de Tubalcaïn par Phaleg en tant que « patron » du grade d’Apprenti du Rite Écossais Rectifié.

    Le troisième ouvrage de J.-C. Sitbon, Hiram – Exégèses bibliques et maçonniques du mythe fondateur de la Franc-Maçonnerie, publié en octobre 2014, est consacré à l’étude en profondeur du héros légendaire de la franc-maçonnerie qu’est Hiram Abif.

  • Loïc Montanella

    Loïc Montanella, historien de formation, professeur des écoles, Passé Maître de la Respectable Loge « les 9 marches » à l’Orient de Juan les Pins, 17 années de maçonnerie passées au sein de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra (GLTSO).

    En 2016, il obtient le prix de l’Institut d’études et de recherches maçonniques (IDERM) pour son mémoire sur la naissance de la Province d’Auvergne du Régime Écossais rectifié à partir de la correspondance de J.-B. Willermoz.

  • Claude Valentin

    Claude Valentin a manifesté son attachement à sa ville natale à travers plusieurs ouvrages dans lesquels il évoque des aspects historiques, anecdotiques et humains de la vie aubagnaise d’hier. Il aborde ici un sujet qui lui tenait à cœur en qualité d’ancien élève de l’école et du Cours Complémentaire Lakanal et qui devrait raviver bien des
    souvenirs chez des générations de “Gens d’ici”.
    Claude Valentin est l’actuel président de l’association des Amis du vieil Aubagne.
    Le petit frangaoui (2000), La chute du nid (2001), La hueuse (2003), La méduse à l’envers (2004), 1000 ans d’Aubagne... (2005) Gens d’ici... (2007) Ces femmes aubagnaises (2009) Une biographie de Paul Dol (2010)

  • Pierre Adrien Reynaud

    Né dans cette bonne ville d’Aubagne, au sorti de la dernière guerre, Pierre Adrien Reynaud a fait ses humanités entre les pinèdes du Grand Pin Vert et les rives colorées mais bactériologiquement douteuses de l’Huveaune à l’époque où les autoroutes et les centres commerciaux n’avaient pas défriché ces terres presque vierges.

    Par une suite de hasards heureux et de rencontres exceptionnelles, l’auteur est devenu docteur ès sciences.Il a débuté sa carrière à l’Institut Pasteur en isolant l’enzyme nitrogénase chez les mal connues cyanobactéries fixatrices d’azote.

    Affecté ensuite par l’Office de la Recherche Scientifique et Technique au Sénégal, il a largement contribué à la connaissance de ces charmants microorganismes dont la capacité première est de servir de dangereuse patinoire sur les rochers dès que ceux-ci sont un peu humides.

    Ayant fait le tour de la question, il a abandonné son microscope pour une paire de jumelles.Après un stage à Cornell University où il a suivi la réintroduction des faucons pèlerins, on le retrouve en Guyane protégeant l’ibis rouge des plumassiers et des affamés en recherche de virilité.

    Depuis, Pierre Adrien Reynaud poursuit sa carrière de savanturier au service de l’amélioration des relations entre l’oiseau et l’homme.

  • Herbert F. Inman

    Né en 1884, fils d’un ministre baptiste, Herbert Ford Inman fit carrière dans le journalisme et mourut en 1949.

    Ses relations avec la maçonnerie anglaise de son temps furent à la fois riches et complexes. Les nombreux titres qui décorent la page de titre de son livre le montrent aisément : initié en 1915 dans la loge Horus n° 3155, ce fut un maçon à la fois très savant, très engagé dans la maçonnerie et, en son temps, très respecté.

    Passé Maître de plusieurs loges du Kent, il fit aussi carrière dans l’Arc Royal où il s’imposa également comme un expert du rituel.
  • Jacques Rondat
    Docteur en économie, après une carrière de direction dans plusieurs entreprises industrielles, a suivi différents séminaires à l’Ecole Pratiques des Hautes Etudes, section des Sciences religieuses, qui l’ont mené à la rédaction, quarante ans après la première, d’une nouvelle thèse de doctorat publiée, sous une forme adaptée, dans le présent livre.
  • Gilles Evans
  • Marie Françoise Burdin

    Entre en Maçonnerie en 1999, d’abord à la GLFF au Rite Français Rétabli, puis à la GLMF au Rite Emulation. Elle en gravit normalement les échelons, avant de se voir confier par son TRGM de l’époque, Bruno Plancade, la gestion des « side degrees » au sein d’un Grand Chapitre ; elle en pose les fondations en tant que 1er Grand Principal, charge qu’elle quitte peu avant sa récente entrée à la LNMF.

  • Michel Piquet

    Michel Piquet « nait » à la maçonnerie en 1978 au Rite Émulation, 2e Rite pratiqué au sein de son Obédience, la GLTSO.

    Du Grade d’Apprenti aux Cryptiques en passant par la Marque, les Nautoniers et l’Arche Royale, il en découvre tous les aspects du Rite Bleu aux Side Degrees, s’émerveille de la cohérence du système Émulation, et comprend la nécessaire rigueur de sa pratique.

    C’est sous le mandat du TRGM René Doux qu’il est élu 1er Grand Principal du Grand Chapitre de la Sainte Arche Royale de Jérusalem, poste auquel il est réélu ensuite, sous la Grande Maitrise de Pascal Berjot, avec lequel il coopère activement pour améliorer le cursus Émulation au sein de la GLTSO.

  • Robert Vanloo

    Né en 1947 à Lille, Robert Vanloo s’intéresse à la spiritualité et à l'histoire de la Rose-Croix depuis les années Planète qui marquèrent son adolescence.

    Il est l'auteur de plusieurs livres et articles sur le sujet. Son travail sur Les bijoux Rose-Croix a reçu en 2003 le Prix littéraire de la Maçonnerie française (catégorie beaux livres et histoire).

  • Christian de Caluwe

    Né en 1946 dans l’Ariège, Christian de Caluwe s’intéresse dès son adolescence à l’hermétisme dans ses rapports avec la poésie et la littérature. Il sera initié en 1971 et pratiquera tout au long d’une vie maçonnique très riche la plupart des rites maçonniques dans leur génie évolutif. Après un long parcours dans un laboratoire pharmaceutique, spécialisé essentiellement dans les neurosciences, l'auteur retourne à ses premières amours en entreprenant des études sur les méthodologies de l’imaginaire grec et latin à l'Université Via Domitia de Perpignan.

    Il est l’auteur d’un essai de neurosciences, La neuropoïétique ou créativité poïétique en neuromodulation de fréquence. Il publie par ailleurs des articles dans Historia occultae et s’intéresse au dialogue entre les sciences humaines, les neurosciences et la physique quantique. Ancien acteur de théâtre amateur, il se penche aujourd’hui sur la culture secrète qui sous-tend les théâtres du monde et les initiations.

    Dionysos n’est-il pas à la fois le dieu des mystères et le promoteur du théâtre ?

  • Alain Mucchielli

    Le Dr Alain Mucchielli est initié à Nice en 1980 au Grand Orient de France, dans la Loge Union et Espérance. Il obtient la transmission du Rite Français dit Moderne de frères du Grand Chapitre de Provence, et à partir de 1994, il prend part, en tant que Très Sage et Parfait Maître du Chapitre Paracelse, à la refondation du Rite Français tant au sein de l’ancien Grand Collège des Rites du Grand Orient de France que de son Grand Chapitre Général.

  • Yvon Gérault
  • Howard Doe
  • Yannick Segard
  • Dominique Vergnolle

    Né en 1961 à Bordeaux, et diplômé des Arts et Métiers et du CNAM, Dominique Vergnolle s’installe en région parisienne et prend des fonctions de direction dans différents grands groupes.

    Au début des années 90 il découvre le monde initiatique et se plonge dans l’étude du symbolisme et de l’ésotérisme chrétien. Très rapidement, son cheminement spirituel l’amène à se passionner pour l’Illuminisme et particulièrement les courants martinistes. Martines de Pasqually et les Élus Coëns, J-B Willermoz et la maçonnerie rectifiée ainsi que la théosophie de L-C de Saint Martin concentrent alors ses recherches. Il se jette cœur et âme dans les arcanes de la métaphysique, de la théosophie et de l’éxégétique de ces maîtres qu’il éclaire par une étude approfondie des pères de l’Église et de la théologie judéo-chrétienne.

    Ses travaux font l’objet de publications régulières dans les Cahiers Verts du Grand Prieuré des Gaules et dans le bulletin de la Société Martines de Pasqually.

  • Roger Dachez

    Roger Dachez, né le 10 janvier 1955, est professeur agrégé, au sein de l'université Paris Diderot et président de l'Institut Alfred Fournier à Paris. Il est médecin, historien et franc-maçon.

    Il a été initié à la Grande Loge de France en 1980. Il est depuis 1985 membre de la Loge nationale française (LNF) dont il fut président du conseil national de 1992 à 1997. Il est également président de l'Institut maçonnique de France, fondé en 2002. Depuis le 21 avril 2018, il est le grand maître des Loges nationales françaises unies1.

    Roger Dachez est aussi membre du comité scientifique du Musée de la franc-maçonnerie à Paris. Parallèlement, il dirige la revue d'études maçonniques Renaissance traditionnelle.*

    *Source WIKIPEDIA